Crottin de Chavignol

Crottin de Chavignol

C’est dans les collines du Sancerrois, et son village de Chavignol que se situe le berceau du Crottin de CHAVIGNOL, plus fréquemment appelé CHAVIGNOL de nos jours.

Historique

Credit Photo Syndicat du Crottin de ChavignolCredit Photo Syndicat du Crottin de ChavignolCredit Photo Syndicat du Crottin de ChavignolCredit Photo Syndicat du Crottin de Chavignol

L’élevage de chèvres est traditionnel dans le Sancerrois depuis le 16e siècle comme en témoigne “L’histoire mémorable de Sancerre” écrite par Jean de Léry en 1573. Les chèvres étaient présentes dans toutes les exploitations de l’époque où chèvres, vigne, céréales et fourrages se côtoyaient.
Peu exigeantes en nourriture, souvent gardées par les femmes de vignerons, les chèvres satisfont la consommation journalière et apportent un complément de revenu grâce à la production de lait et aux fromages.

L’origine du nom “Crottin de CHAVIGNOL” est cependant plus difficile à dater avec certitude.
Quoi qu’il en soit, il est vraisemblable que les fromages de chèvre du Sancerrois furent dénommés Crottins de CHAVIGNOL depuis des temps anciens. Dans un ouvrage de 1829 intitulé “Statistiques du Cher”, l’auteur, un inspecteur des contributions directes et du cadastre, note sous la rubrique “Chèvres” : “leur lait n’est pas propre à faire du beurre, mais on en fait de très bons fromages : ceux du Sancerrois sont connus sous le nom de Crotins de Chavignolles”.

En 1862, on compte dans le Cher 14 359 boucs et chèvres.

À la fin du 19e siècle, l’attaque du phylloxera sur le vignoble libère des parcelles pour le pacage des chèvres et contribue au développement de la production de lait de chèvre qui gagne la Champagne berrichonne, la Sologne orientale et le Val de Loire.

Dans les années 1900, apparaissent les premiers affineurs qui collectent les fromages à la ferme et qui, notamment grâce aux moyens de transport et à l’installation de la ligne de chemin de fer Paris/ Nevers, couvriront les marchés de la capitale.

Le Crottin de CHAVIGNOL tirerait son nom du terme berrichon “crot” qui signifie “trou”. Étaient ainsi appelés les lieux au bord des rivières où les femmes lavaient leur linge. La terre argileuse qui bordait ces “crots” était utilisée par les paysans qui en firent d’abord des lampes à huile puis des moules à fromages pour l’égouttage du caillé. “Crot” aurait donné naissance à “Crottin”, le contenant donnant son nom au contenu.

Le Crottin de CHAVIGNOL ou CHAVIGNOL est en Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1976 et Appellation d’Origine Protégée depuis 1996. L’appellation d’Origine Protégée est l’équivalence au niveau Européen de l’Appellation d’Origine Contrôlée qui est une reconnaissance nationale.

Son aire d’appellation reprend la zone traditionnelle de production du CHAVIGNOL.

 

Source : www.crottindechavignol.com - Syndicat du Crottin de Chavignol

Les chèvreries partenaires

ChèvresChavignol

A la cave, nous vous proposons à la vente :

 

- des Chavignol qui viennent de l'affineur Romain Dubois 

Fromagerie - Boutique Romain Dubois 1262 rue Champs, 18300 Saint Satur

Boutique ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h30 et les samedi et dimanche de 9h à 12h et de 15h à 18h30.

http://www.romaindubois-affineur.com


- des crottins fermiers qui viennent de la Chèvrerie du Guénetin,
située de l'autre côté du canal à Thauvenay, accès par l'écluse de Ménétréol
M. et Mme SERGENT - tél : +33 (0)2 48 79 97 17
Horaires : 8h -12h et 16h-19h - Fermé le dimanche après-midi

Acheter en ligne

Contact

Domaine Eric Louis
Celliers de la Pauline

Le Bourg - 26 rue de la Mairie
18300 Thauvenay - France
Tél : +33 (0) 2 48 79 91 46
> Envoyer un mail
FrançaisAnglais

Domaine Eric Louis - Vins de Sancerre

Contact
+33 (0) 2 48 79 91 46